Une semaine en altitude avant Pékin

Jan 23, 2022 | Jeux olympiques de Pékin 2022, Jules Burnotte, Nos athlètes

Une semaine en altitude avant Pékin pour Jules Burnotte

Montréal, 23 janvier 2022 (La Tribune) –

L’un des plus grands adversaires de Jules Burnotte en Chine sera l’altitude. À Pékin, le biathlonien se retrouvera à 1800 mètres au-dessus du niveau de la mer. C’est la raison pour laquelle il demeurera dans les montagnes italiennes jusqu’à son départ vers les Jeux olympiques d’hiver de 2022.

À leur dernière épreuve de la Coupe du monde avant Pékin, les biathloniens canadiens ont obtenu la cinquième place du relais masculin 4 x 7,5 kilomètres dimanche à Antholz-Anterselva en Italie.

« On vient de changer d’hôtel, mais on se trouve toujours au même endroit pour être plus en altitude, précise Jules Burnotte à la fin de la course. On est à 1650 mètres maintenant. C’est important pour moi de rester en altitude, parce que j’ai souvent de la difficulté avec mon cardio dans les hauteurs.»

Ce dernier résultat au relais arrive d’ailleurs au bon moment pour la formation canadienne.

Cette article est tiré du site web LATRIBUNE.CA
Auteur :  JÉRÔME GAUDREAU
Photo :  Ski fond Canada
23 janvier2022

Lisez plus de nouvelles sur Jules Burnotte

Jules Burnotte n’a pas dit son dernier mot

Jules Burnotte n’a pas dit son dernier mot

Jules Brunotte a récemment atteint un premier objectif en étant sélectionné au sein de l’équipe canadienne, question d’entamer en force cette importante année olympique.

Share This