Le froid ne fait pas peur à Jules Burnotte

Fév 15, 2022 | À la une, Jeux olympiques de Pékin 2022, Jules Burnotte, Nos athlètes

LE FROID NE FAIT PAS PEUR AUX BIATHLÈTES CANADIENS

Montréal, 15 février 2022 (Sportcom) –

Alors qu’un froid glacial s’abattait sur Zhangjiakou, Scott Gow, le dernier relayeur du Canada, a été étincelant lors de son passage en piste et il a permis à son pays de terminer au sixième rang (+1 minute 56,3 secondes) du relais 4×7,5 kilomètres en biathlon aux Jeux olympiques de Pékin.

Ce résultat devient le meilleur de l’histoire du relais canadien aux Olympiques, abaissant la septième place obtenue à Sotchi en 2014. Une marque qui rend le Québécois Jules Burnotte extrêmement fier.

« On est très satisfaits, mais on sait qu’on aurait peut-être pu aller en chercher un peu plus. On a été excellents dans les dernières Coupes du monde. C’est rare qu’on se classe dans le top-6, donc on accueille ce résultat avec beaucoup de fierté. Nous avons prouvé que le Canada a sa place ici, c’est excellent pour notre sport », a confié Burnotte, en entrevue avec Sportcom.

« Scott Gow est la vedette du jour. Il a été parfait au tir et il était en forme en ski. C’est en grande partie grâce à lui qu’on a pu terminer sixième. On a tous travaillé fort, mais Scott a été fantastique. »

Burnotte était le troisième Canadien à s’élancer après avoir vu ses coéquipiers Adam Runnells et Christian Gow se retrouver au 9e rang. Le Sherbrookois a eu besoin de deux balles supplémentaires à son premier passage au tir, mais il a été en mesure de conserver sa place au classement provisoire.

Cette article est tiré du magazine web SPORTCOM.CA
Auteur :  LOUIS-MICHEL LELIÈVRE
Photo :  Facebook, Jules Burnotte
15 février 2022

Lisez plus de nouvelles sur Jules Burnotte

Improbable biathlonien

Improbable biathlonien

Une prestation qui témoigne de la progression individuelle et collective des Canadiens.

Share This