L’équipe canadienne en pleine ascension

Jan 19, 2022 | À la une, Jules Burnotte, Nos athlètes

L’équipe canadienne en pleine ascension

Montréal, 15 janvier 2022 (Sportcom) –

Le biathlète Jules Burnotte et ses coéquipiers de la formation nationale ont obtenu leur meilleur résultat de la campagne au relais 4 x 7,5 kilomètres en terminant neuvièmes, samedi, à la Coupe du monde de Ruhpolding (Allemagne). Une prestation qui témoigne de la progression individuelle et collective des Canadiens.

« Ç’a été vraiment le fun ! C’était une très belle course et ça s’est super bien passé de notre côté. On a été capables de rester dans le top-6 pendant une bonne partie de la course, ce qui est de bon augure pour la suite de la saison. On voit vraiment du progrès », a lancé Burnotte lors d’un entretien téléphonique avec Sportcom.

Le quatuor de l’unifolié, qui comptait aussi sur les services d’Adam Runnalls, Christian Gow et Scott Gow, a finalement complété l’épreuve avec 2 minutes 32 secondes de retard sur les Russes, vainqueurs du jour.

Ces derniers ont mené la course d’un bout à l’autre pour conclure avec un chrono de 1 h 11 min 6,1 s. Ils ont été suivis à l’arrivée par les Allemands (+7 secondes) et les Biélorusses (+23 secondes).

« Pour notre équipe, il n’y a pas de meilleur apprentissage qu’une course comme celle-ci, a poursuivi Burnotte. Ça démontre où on s’est améliorés et ce qu’on doit travailler pour continuer de progresser. »

Utilisé comme troisième relayeur du Canada samedi, le Sherbrookois estime avoir livré une bonne performance, particulièrement au niveau du ski. Il a profité du parcours rapide pour conserver le sixième rang provisoire de son équipe durant son passage.

L’athlète de 25 ans note toutefois que des ajustements devront être apportés au tir debout, où il a perdu de précieuses secondes.

« Je m’étais mis de la pression et le facteur stress a joué dans la balance. J’ai un peu craqué, mais j’ai quand même réussi à descendre toutes mes cibles avec mes balles de spare. Je me sens très en forme présentement et je demeure très content de ma course dans l’ensemble. »

Burnotte sera de retour en piste dimanche, à l’occasion de la poursuite masculine 12,5 kilomètres. Il s’était qualifié pour cette épreuve en terminant 45e du sprint 10 kilomètres jeudi. Il y voit une occasion parfaite de se ressaisir derrière sa carabine et de poursuivre sa progression vers son objectif olympique.

« Je sais que je dois travailler sur mon tir sous pression et je vais me reprendre demain (dimanche). C’est une autre belle opportunité d’entraînement et je veux en profiter au maximum. En plus, c’est un départ en groupe, ce que j’adore. Je vais pouvoir skier avec les autres (coureurs) », a-t-il conclu.

Cette article est tiré du magazine web SPORTCOM.CA
Auteur :  Mathieu Fontaine
Photo : Jules Burnotte
15 janvier 2022

Lisez plus de nouvelles sur Jules Burnotte

Jules Burnotte n’a pas dit son dernier mot

Jules Burnotte n’a pas dit son dernier mot

Jules Brunotte a récemment atteint un premier objectif en étant sélectionné au sein de l’équipe canadienne, question d’entamer en force cette importante année olympique.

Share This