Belle surprise des Jeux olympiques

Fév 21, 2022 | À la une, Jeux olympiques de Pékin 2022, Jules Burnotte, Nos athlètes

« On a montré qu’on n’est pas une nation de touristes »– JULES BURNOTTE

Prémanon-FRANCE, 20 février 2022 (NordicMag) –
Jules-Burnotte_Jeux-Olympiques-Bejiing-2022

Belle surprise des Jeux olympiques, le Canada a réaliser de très belles compétitions à Zhangjiakou (Chine). Jules Burnotte fait le bilan de ses JO à Nordic Magazine.

Biathlon : Jules Burnotte fait le bilan des Jeux du Canada

Ces deux dernières semaines, le pays à la feuille d’érable a fait des étincelles sur les pistes et le pas de tir du centre national de biathlon de Zhangjiakou (Chine). C’est que les biathlètes canadiens ont réalisé de superbes performances : cinquième place de Scott Gow sur l’individuel, douzième de Christian Gow lors du sprint, trois qualifiés pour la mass-start et un relais terminé en sixième position à un peu plus d’une minute du bronze.
« On a vraiment démontré qu’on est une équipe sérieuse qui se démarque sur la scène internationale, explique Jules Burnotte, 25 ans, à Nordic Magazine. On n’est pas une nation de touristes. C’est cela qu’il faut retenir de cette quinzaine olympique. Tout cela est dû au travail réalisé ces dernières années, notamment avec Pavel [Lantsov], l’entraîneur du tir, et au programme qui permet de soutenir les athlètes. »

Une mass-start inattendue

Les biathlètes canadiens doivent également leur forme actuelle à une bonne préparation en altitude effectuée en amont du rendez-vous olympique. « On a été capables de performer au bon moment de l’hiver, autant mentalement que physiquement, note le natif de Sherbrooke (Canada). On est tous fiers de pouvoir faire partie de cette équipe-là. »

Cette article est tiré du magazine web NORDICMAG
Auteur : Florian Burgaud
Photo : Manzoni/NordicFocus
20 février 2022

Lisez plus de nouvelles sur Jules Burnotte

Jules Burnotte n’a pas dit son dernier mot

Jules Burnotte n’a pas dit son dernier mot

Jules Brunotte a récemment atteint un premier objectif en étant sélectionné au sein de l’équipe canadienne, question d’entamer en force cette importante année olympique.

Share This