Les tranches de la Coupe Québec et leurs épreuves

Si vous vous êtes toujours demandé quelles sont les épreuves présentées lors de tranches de la Coupes Québec, voici un petit résumé de chacune de celles-ci. Cela pourrait bien vous éclaircir si vous commencez à vous intéresser au merveilleux sport du biathlon ou si vous voulez simplement venir encourager vos athlètes cet hiver.

Individuel

  • Les compétiteurs partent un par un, avec un intervalle de 30 secondes ou d’une minute.
  • Cinq tirs sont effectués par passage.
  • Les compétiteurs passent quatre fois au stand de tir. Les positions de tir doivent varier à chaque passage. Donc un passage en position allongée, un passage en position debout, un passage en position allongée et un passage en position debout.
  • Chaque fois qu’une cible est manquée, une minute de pénalité est ajoutée au temps final du concurrent.

Sprint

  • Comme l’épreuve individuelle, tous s’élancent un par un, avec un intervalle de 30 secondes ou d’une minute.
  • Seuls deux passages au stand de tir sont effectués en adoptant des positions différentes. Un passage en position allongée et un passage en position debout. Cinq tirs sont effectués.
  • Si la cible est ratée, il doit effectuer une boucle de pénalité de 150 m avec un temps entre 23 et 30 secondes avant de continuer sur le circuit.

Poursuite

  • L’ordre de départ est fonction du résultat obtenu à l’épreuve de sprint et à celle individuelle.
  • Les compétiteurs partent à un intervalle qui dépend de l’écart qu’ils ont eux avec le vainqueur dans l’épreuve de sprint. Par exemple, si le concurrent qui a terminé deuxième au sprint avec un écart de 10 secondes, celui-ci partira 10 secondes après le premier départ, étant celui du vainqueur de l’épreuve de sprint.
  • Si le premier concurrent à s’élancer est dépassé par un concurrent venu de l’arrière pendant la poursuite, la victoire revient à ce dernier.

Départ groupé

  • Les athlètes s’élancent tous ensemble et s’arrêtent quatre fois au stand de tir.
  • Deux séances de tir sont effectuées en position allongée, et deux autres en position debout.À chaque passage, les athlètes disposent de cinq balles.
  • Pour chaque cible manquée, l’athlète se doit d’effectuer un tour de
    pénalité de 150 m avant de poursuivre sur le circuit.
  • Le vainqueur est le premier qui franchit la ligne d’arrivée.

Relais

  • Chaque équipe est composée de quatre relayeurs. Le parcours des hommes à une distance de 7,5 km et celui des femmes est de 6 km.
  • Les premiers relayeurs s’élancent en même temps.
  • Dans l’épreuve féminine, il y a deux séances de tir, au bout de 2 et 4 km. Chez les hommes, les séances de tir sont au bout de 2,5 et 5 km. Dans le relais, les concurrents disposent de trois balles de pioche (supplémentaires) mais doivent les charger une par une. Si le concurrent n’est pas parvenu à toucher les cinq cibles, même avec les trois balles de pioche, il doit effectuer autant de tours de pénalité qui reste de cibles intactes.
  • Le relais entre deux membres d’une équipe se fait par une tape de la main, à l’intérieur d’une zone prévue à cet effet de 30m de longueur et 8m de largeur.

Relais mixte

  • Il y a deux hommes et deux femmes par équipes et le fonctionnement de l’épreuve est le même que pour le relais.
  • Les femmes parcourent 6 km et tirent deux fois. Même chose pour les hommes, sauf qu’ils parcourent 7,5 km.
  • L’ordre des départs se fait comme suit : femme femme, homme homme.

 

2018-01-12T22:32:55+00:00